Artistes

Il y a 20 artistes.

  • Alain BARAIGE

    Alain BARAIGE

    | PIANISTE-COMPOSITEUR

    Né en France, le 21 janvier 1953 à Lyon (Rhône-Alpes), Alain BARAIGE commence le piano à 16 ans en autodidacte. Au fil des années, il évolue du rock au blues, du jazz au boogie-woogie… puis vers la musique classique. Son parcours atypique l’amène à se consacrer à sa propre musique influencée par le développement personnel et la spiritualité.

    Invité par Georges Cziffra pour jouer à deux reprises à sa Fondation (Senlis), Alain BARAIGE se produit en récital dans de nombreuses villes en France, en Europe (Florence, Ploiesti), aux États-Unis (New-York, Los Angeles, San Francisco) et en Afrique du Sud (Johannesburg). Il est choisi pour jouer lors de l’inauguration du mémorial George ENESCO en Roumanie.

    Alain BARAIGE se distingue dans de nombreuses émissions sur France musique, Europe 1 (Studio n°1 avec Michel DRUCKER) ou TF1 (Les visiteurs du jour avec Anne SINCLAIR) où il est présenté comme « compositeur des émotions », grâce à la fluidité de sa musique.

    La spécificité de son parcours musical et son intérêt pour la pnl, le descopem ou l’autohypnose, incite Alain BARAIGE à créer sa propre méthode d’enseignement du piano. Basée sur le développement harmonieux du potentiel musical de l’être, il transmet ses connaissances avec passion dans les écoles de musique de sa région natale.

    De 2008 à fin 2010, Alain BARIAGE se perfectionne en composition auprès de Nicolas BACRI (CRR de Paris) et suit des cours de fugue, de contrepoint et d’analyse musicale avec Sabine MALNOURY (CRD de Villeurbanne). Aujourd’hui, il partage son temps entre la composition, l’enseignement et les concerts.

    Discographie
    - L’eau, le ciel et la lumière – 1991 (1e volet d’une suite en 4 disques, diffusé sur 270 radios aux États-Unis)

    - Enfantillages – 1997 (le 2e volet illustre le regard du compositeur sur son évolution musicale - tournée nationale parrainée par la FNAC)
    - Per aspera ad astra - 2005 (le 3e volet, construit autour du chiffre trois, est consacré à l’âge adulte et au développement personnel)
    - Les folles aventures de Monsieur Putron - 2010 (dix-sept petites pièces en deux volumes illustrant sa propre méthode d’enseignement)
    - Hymne de l’association Handi’Chiens – 2011 (un spot publicitaire qui fera plus de 200 passages sur les chaines de télévision nationale).

    | Alain BARAIGE fait confiance à HODY MUSIQUE depuis 9 mars 2018.  

  • Bernard MAGNY

    Bernard MAGNY

    | FLÛTISTE-AUTEUR-COMPOSITEUR

    Né en France, le 13 juin 1960 en Avignon, Bernard MAGNY choisi la flûte comme instrument de base avec lequel il va poursuivre ses études au Conservatoire de Lyon, à l’École Normale de Musique de Paris et enfin, au Conservatoire de Marseille, où il obtient un 1° prix d’orchestration.

    Très tôt, il se dirige vers l’écriture et prend conscience que cette voie lui permettra d'élargir son univers sonore.

    Peu soucieux de coller à une « étiquette », il choisit de rester libre et disponible à la richesse musicale du monde, ouvert aux influences comme matière première inépuisable qu'il transforme à son gré pour façonner son propre langage. Références au passé, techniques contemporaines, musiques du monde, jazz, tango... sont pour lui, autant de sources possibles qui alimentent une pensée musicale tournée vers l'exigence et le plaisir du jeu.

    Bernard MAGNY est finaliste du concours international de composition « Coups de vents » en 2015 avec la pièce « Azteka - les Marches du soleil ». Depuis, il répond aux commandes les plus variées, privilégiant les formations aux effectifs instrumentaux peu usités.

    Son catalogue musical est à l'image de cette volonté d'ouverture, riche et variée : pièces d'orchestre, œuvres de musique de chambre ou pour solistes, sans oublier les nombreux arrangements souvent amenés à revisiter le grand répertoire classique.

    Sa Suite en lumières éditée chez HODY Musique est le fruit d’une intense collaboration avec le passionné et talentueux guitariste Roger ÉON.

    Discographie
    Aucune répertoriée

    | Bernard MAGNY fait confiance à HODY MUSIQUE depuis le 14 février 2019.

  • Denis ABBATE

    Denis ABBATE

    | GUITARISTE-COMPOSITEUR

    Né en France, le 13 juillet 1963 à Paris, Denis ABBATE obtient ses premiers succès musicaux à l’école nationale de musique de la ville d’Avray, en guitare, écriture et musique de chambre. Il poursuit sa formation avec Alberto PONCE au Conservatoire d’Aubervilliers la Courneuve et à l’École Normale de Paris.

    Lauréat des Concours Internationaux René Bartoli et Locquemeau, il entame une carrière de concertiste en interprétant le Concerto d'Aranjuez de Joaquin Rodrigo avec l’orchestre du Capitole de Toulouse et l’orchestre de Douai sous la direction de Stéphane Cardon. Il se produit également sur scène en récital avec des répertoires consacrés à Jean-Sébastien BACH, Manuel Maria PONCE, ses propres compositions ou en s’associant à des artistes d’horizons très variés (chant, danse, théâtre, poésie).

    Denis ABBATE est attaché à faire connaître la musique du XXe et XXIe siècles. Il initie des évènements, au sein du collectif Commédia, autour de grands compositeurs tels que Luciano BÉRIO (Sequenza), Aaron Jay KERNIS (100 greatests hits avec quatuor à cordes), Maurice OHANA (Si le jour paraît pour guitare 10 cordes), Edison DENISOV (Sonates) et propose des créations de Takashi OGAWA et Laurent CARLES, notamment.

    Enfin, Denis ABBATE est membre fondateur à part entière du Badoctet, un collectif d'improvisation libre créé après un travail approfondi avec le pianiste Denis BADAULT, et fait partie du trio Des cordes dans le vent avec Nathalie AMAT (flûte) et Caroline BAZIRE (alto).

    Tout en poursuivant ses activités de concertiste, Denis ABBATE est professeur de guitare au Conservatoire de Tarbes depuis 2005 et développe progressivement ses activités d’arrangeur et de compositeur.

    Discographie :
    - Mattinata (chansons populaires napolitaines et italiennes de Tosti, Rossini, Falvo...), 2017 avec Marie-Claire DELAY, soprano – Vincent BEER DEMANDER, mandoline – Grégory DALTIN, accordéon et Denis ABBATE, guitare ;

    - En prévision : un enregistrement solo de l’œuvre de Manuel Maria PONCE et des œuvres de Takashi OGAWA (Auteur HODY MUSIQUE).

    | Denis ABBATE fait confiance à HODY MUSIQUE depuis le 14 mai 2018.    

  • Emmanuel HÉRAUD

    Emmanuel HÉRAUD

    | SAXOPHONISTE-COMPOSITEUR

    Né en France le 9 octobre 1958, à Coutances (Manche), Emmanuel HÉRAUD débute le saxophone à l’âge de 11 ans et le piano à 16 ans. Il suit d’abord un parcours classique et académique qui le mène au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où il obtient un 1er prix de saxophone en 1986 et le Certificat d’aptitude d’enseignement en 1988.

    En 1989, il fonde le Quintette de Saxophones Atout Sax avec lequel il se produit pendant 10 ans en France, en Angleterre, en Allemagne, en Italie et en Turquie. Afin de ne pas confiner le saxophone à sa seule famille, il se tourne vers d’autres horizons en compagnie du sextet Zic Zag dans un répertoire de musiques traditionnelles d’Europe.

    À partir des années 2000, Emmanuel HÉRAUD approfondit ses connaissances en jazz et découvre les musiques d’Europe de l’Est : Tsiganes, Klezmer et Balkaniques. Depuis, il n’a de cesse de se perfectionner avec le langage et les modes de jeu de ces musiques en travaillant auprès de musiciens issus de ces cultures en Roumanie, Bulgarie et Macédoine.

    Parallèlement, il multiplie les expériences incluant musique, danse, cirque, théâtre ou arts graphiques, et signe des arrangements et des compositions dans des formes et styles très variés.

    Professeur de saxophone au Conservatoire de Caen, Emmanuel HÉRAUD dirige aussi l’orchestre à vents, anime un atelier fanfare autour des musiques d’Europe de l’Est et un atelier musiques du monde. Il est également professeur au Conservatoire de Coutances.

    Actuellement, Emmanuel HÉRAUD se produit avec le quintette Bohème Express au langage inventif influencé par le jazz, les musiques ethniques, la poésie sonore… Il apprécie particulièrement les fanfares de rue et se produit avec une formation multi-instrumentiste amateur Le Barouf Orkestar, qui redonne à la musique sa dimension populaire et offre un partage spontané avec le public.

    Discographie
    - Quintette Atout sax : Atout sax (chez Maguelone) - Caractères
    - Sextet Zig Zag : musiques traditionnelles d’Europe
    - quintette Bohême Express : Bohême express et Hirsute zouzou
    - Fanfare Le Barouf Orkestar : Le Barouf Orkestar

    | Emmanuel HÉRAUD fait confiance à HODY MUSIQUE depuis le 21 juin 2018.  

  • Emmanuel HODY

    Emmanuel HODY

    | SAXOPHONISTE-COMPOSITEUR

    Né en France, le 26 août 1965 à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), Emmanuel Hody débute la musique par le piano avec son père à l’âge de 4 ans. Il poursuit son apprentissage au Conservatoire de Nantes en écriture dans la classe de Christian Villeneuve et en saxophone dans la classe de Jean-Pierre Magnac, avec qui, il obtient son diplôme d’état et son certificat d’aptitude.

    Notamment lauréat du concours européen d’Aix-les-Bains, il est remarqué par Daniel Deffayet, avec qui, il se perfectionne pendant 2 ans.

    À partir de 1989, il se consacre au rayonnement de la classe de saxophone du Conservatoire de Saint-Brieuc, d’où sortent nombre de ses élèves vers de prometteuses carrières musicales nationales ou internationales.

    Parallèlement, il s’implique dans la vie culturelle régionale en créant avec son frère un big-band jazz de 18 musiciens qu’il dirigeront pendant 10 ans (1991), l’École de Musique de la Côte d’Émeraude à Saint-Malo (1997) et le festival Émeraude jazz (1998) avec lequel ils produiront de nombreux artistes comme le tromboniste Sonny Costanzo, les chanteuses Liz Mac-Comb et Sara Lazarus, l’organiste Rhoda Scott, le trompettiste Ernesto Tito-Puentes, le batteur Georges Brown, le saxophoniste Peter King, les pianistes Georges Arvanitas, Michel Grallier, Alain Jean-Marie... et à leurs côtés, de nombreux jeunes musiciens bretons.

    En 2005, ses passions de longue date pour l’écriture et l’informatique musicale l’amènent à travailler pour le compte des éditions Choudens, avec qui il réalise entre autre l’édition critique d’Hervé Lacombe de L’Arlésienne, de Georges Bizet, la réédition des opéras de Charles Gounot Faust et Roméo et Juliette ou la version orchestrale de la musique du film Les Choristes, de Bruno Coulais. 

    | En 2016, fort de son bagage musical et de son expérience dans les domaines de l’édition et de la production musicale, il fonde avec son frère la société HODY Musique.

  • Étienne ROLIN

    Étienne ROLIN

    | MUSICIEN-COMPOSITEUR-PLASTICIEN

    Né aux USA, le 12 juillet 1952 à Berkeley (Californie), Étienne Rolin effectue ses études universitaires à San Francisco de 1970 à 1974 (philosophie, musique) et choisit la France comme terre d’accueil où il se perfectionne auprès de Nadia Boulanger (harmonie, analyse) et Olivier Messiaen, Lannis Xenakis, Franco Donatoni, György Ligeti, Witold Lutoslawski (composition) de 1974 à 1977.

    Son double héritage franco-américain lui offre une ouverture qui le met en appétit envers toute forme de recherche et de disciplines. Il voit son art comme une aventure sonore et trace son chemin entre création, enseignement, production, entre musiques baroques, jazz, contemporaines et improvisées. Il se spécialise dans la « comprovisation », intégrant les richesses de la composition et la variation perpétuelle de l’improvisation. L’exploration interdisciplinaire (musique, peinture, poésie, danse, nouvelles technologie) via le Soundpainting, est sa grande passion.

    Étienne Rolin est poly-instrumentiste (saxophone, flûte traversière, clarinette). Il manie aussi bien le cor de basset pour les musiques nouvelles que la flûte Bansuri pour diffuser la musique Hindustani avec son trio Prana bis. Avec les ensembles Polyfolia, Fine Tuning ou Cinégraph’s, il enregistre avec F. Rossé, L. Sclavis, V. Globokar, D. Humair, A. Hervé, K. Carter…

    Créateur du label Erol Records et cofondateur des éditions Tempéraments, il mène une carrière de pédagogue assurant les cours d’analyse et d’improvisation au Conservatoire de Bordeaux de 1985 à 2018. Durant cette période, il intervient dans les stages de préparation au DE et CA et donne de nombreuses masterclasses aux États-Unis, Canada, Allemagne, Espagne, Angleterre, Singapour… Comme conférencier, il est l’invité des universités : Y. Menuhin School Londres, Northwestern University Chicago, University of Alberta Edmonton.

    Avec près d’un millier d’opus, allant du solo à l’opéra en passant par un important catalogue de pièces didactiques d’initiation aux langages actuels, ses compositions sont jouées dans le monde entier.

    Liens sources
    Etiennerolinart
    Erol records
    Editions tempéraments
    Centre de documentation de la musique contemporaine (cdmc)

    | Étienne Rolin fait confiance à HODY Musique depuis le 30 janvier 2019.

  • François ROSSÉ

    François ROSSÉ

    | PIANISTE-IMPROVISATEUR-COMPOSITEUR

    Né en France, le 16 juin 1945 à Reichshoffen (Bas-Rhin), François ROSSÉ aborde la musique en autodidacte et entre aux conservatoires de Strasbourg (piano) à dix-huit ans, puis à Paris (piano, écriture, analyse, composition). Cet engagement tardif est largement compensé par la rencontre de maîtres magnifiquement engagés dans leur art et leurs conceptions comme Alphonse FOEHR et Jeannice BONJEAN concernant le piano.

    Il obtient les premiers prix d’harmonie (classe d’Henri CHALLAN), de contrepoint (classe d’Alain WEBER), de fugue (classe d’Yvonne DESPORTES), d’analyse (classe d’Elsa BARRAINE) et enfin, en 1980, le prix de composition (classe d’Oliver MESSIAEN).

    Son activité professionnelle s’harmonise entre ses engagements comme professeur d’analyse au Conservatoire de Bordeaux, comme pianiste-improvisateur et comme compositeur, à la fois proche de la tradition musicale occidentale et en phase avec les dynamiques artistiques planétaires actuelles, mais également comme conférencier et rédacteur.

    François ROSSÉ oriente ses recherches dans le rapport de l’art musical avec des contextes sociaux et humains spécifiques. En associant volontiers l’acte de création à la faculté biologique d’adaptation à toute situation, il développe une imagination poétique, concrète et prolifique.

    En 1994, François ROSSÉ obtient le prix « Claude Arrieu » de la Sacem pour l’ensemble de sa production. La même année, il est lauréat au concours international de composition organisé par la « Hochschule der Künste » de Berlin avec Cseallox pour violoncelle et saxophone. En 1999, il est lauréat au concours international de composition « Aperto » à Bucarest avec Rheinsam pour clarinette, alto et piano. En 2002, son œuvre Antonio por Causalidad est sélectionnée dans le cadre des Semaines internationales de musique contemporaine (SIMC) et jouée par le « Shanghai New Ensemble à Hong Kong ».

    En 2012, le catalogue de François ROSSÉ compte plus de sept cents œuvres à destination des professionnels mais aussi des élèves, pour des formations et dans des genres très diversifiés : solistes, petits et grands ensembles, œuvres mixtes, symphoniques, vocales, chorales, spatialisations, créations pour sites urbains, mises en spectacle, confrontations culturelles... 

    Il collabore avec de nombreux ensembles tels : 2e2m, l'Itinéraire, Proxima Centauri, Ars Nova, Aleph, les Percussions de Strasbourg, ainsi qu’avec les orchestres de Bordeaux-Aquitaine, de Poitou-Charentes, de Bayonne-Côte basque, la Philharmonie de Lorraine, le N.O.P de Radio France, et de nombreux ensembles et orchestres étrangers : Oh Ton d'Oldenburg (Allemagne), Oggi Musica de Lugano (Suisse), le chœur de chambre de la Schola cantorum de Gdansk (Pologne), l'Ensemble Moderne de Montréal (Canada), l'Orchestre philharmonique de Brandebourg (Allemagne), l'Orchestre national de la radiotélévision roumaine à Bucarest…

    Ses œuvres sont jouées dans de nombreux festivals nationaux et internationaux (Angers, Orléans, Manca, Rassegna di musica contemporena de Rome...), des universités (North Western de Chicago, Montréal...), des conservatoires (Paris, Lyon, Montréal, Québec, Rimouski, Edmonton, Sudbury, Liège, Moscou, Berlin, Bremen, Tokyo...) et d’autres lieux à l'Île de la Réunion, Palma de Mallorca, Valencia, Séville, Padova, Civica de Milano, Lugano, Bâle…

    La pratique orale, dont l’improvisation, lui permet naturellement de croiser d’autres espaces artistiques comme le théâtre, les arts plastiques, la danse, le cinéma.

    Outre ses activités en lien avec la création, François ROSSÉ est inspecteur de la musique au Ministère de la Culture. Il intervient en tant que conférencier ou chargé de cours dans les Universités, à l’IRCAM et comme compositeur invité dans divers établissements (Musikakademie de Bâle, Hochschule der Künste de Berlin, Guildhall de Londres, Conservatoire Royal de Liège et de nombreux conservatoires en France).

    Auteur fécond, il écrit de nombreux articles pour diverses revues, parmi lesquels plus de deux cents textes en langue française et allemande (Langue de terreSilberschlange). Son ouvrage Être musical, paru en 1999 (éd. Fuzeau) propose une réflexion sur sa propre démarche musicale ainsi que sur les aspects culturels et sociaux qui la précèdent.

    Œuvres et bibliographie sont consultables sur le site du Centre de Documentation de Musique Contemporaine.

    Discographie
    Page discographie du site de l'Auteur

    | François ROSSÉ fait confiance à HODY MUSIQUE depuis le 13 janvier 2018.

  • Hervé POULIQUEN

    Hervé POULIQUEN

    | PIANISTE-AUTEUR-COMPOSITEUR

    Né en France, le 21 janvier 1959 au Mans (Sarthe), Hervé POULIQUEN fait ses études musicales au Conservatoire de sa ville natale où il obtient les premiers prix de piano, de basson, de musique de chambre et d’analyse, puis se perfectionne auprès de Lélia GOUSSEAU, Peter FEUCHTWANGER et Carlos CEBRO.

    Hervé POULIQUEN se produit en récitals comme pianiste, en concerto avec orchestre (BACH, HAYDN, MOZART, BEETHOVEN, GERSHWIN, JANACEK…), en musique de chambre (violon-piano, violoncelle-piano, trio Herzogenberg…) et comme bassoniste, au sein des quintettes à vent de Bretagne : Arioso et Ad Ventus. Il pratique également la musique de tango avec le bandonéoniste Gaston LORHO.

    Professeur de piano au Conservatoire de Saint-Brieuc de 1990 à 1992 et au Conservatoire de Lorient de 1992 à 1999, Hervé POULIQUEN est pianiste-accompagnateur au Conservatoire de Saint-Brieuc depuis 1999. 

    Parallèlement, il développe une activité de compositeur qui se densifie au fil des ans. Elle s’exprime principalement au travers d’œuvres pour piano (2, 4 et 6 mains), clarinette, hautbois, basson, contrebasse, harpe celtique, quintettes à vent et pour diverses formations de musique de chambre. Son catalogue comprend également des pièces pour voix de femmes et piano, des pièces vocales pour enfants et trois contes musicaux : Les deux bossusLes musiciens de BrêmeCarméline et Krapotin.

    Discographie
    Aucune répertoriée

    | Hervé POULIQUEN fait confiance à HODY MUSIQUE depuis le 24 octobre 2017.

  • Jean HODY

    Jean HODY

    | PIANISTE-COMPOSITEUR

    Né en France, le 24 octobre 1935 à Saint-Coulomb (Ille-et-Vilaine), Jean HODY débute le piano à 4 ans et découvre très jeune la composition avec Marcel DUPONT, titulaire des grandes orgues de la cathédrale de Dol de Bretagne, avec qui il obtient un premier prix de composition au concours de la haute académie internationale de Lutèce à Paris en 1968.

    En 1962, sa rencontre avec la pianiste Madeleine de VALMALETE fut décisive. Elle l’encouragea vivement à poursuivre dans la voie de la création en lui faisant rencontrer Georges DELRIEU qui édita sa première œuvre - le petit poussin - en 1964. Jean HODY suivra Madeleine de VALMALETE comme administrateur de son concours de piano jusqu’en 1978.  

    Parallèlement, il est nommé professeur d’éducation musicale au collège Saint-Magloire de Dol de Bretagne en 1968 où il crée le concours régional d’orchestres scolaires de flûte à bec « Euterpe ». L’année suivante, il fonde l’école de musique « Madeleine de VALMALETE » à Cancale (35) qu’il dirige jusqu’en 1995. En 1970, il est nommé co-titulaire des grandes orgues de la cathédrale de Dol de Bretagne avec le père Marcel BLANCHET.

    Sa passion pour la musique et la composition l’amène naturellement à explorer de nouveaux univers artistiques :
    - la poésie, avec Louis ARAGON (correspondance et mise en musique de poèmes entre 1970 et 1973) ;
    - les tapisseries avec Jean-Picard LE DOUX ;
    - la peinture avec Pierre MEURICE (1966) ;
    - l’art campanaire avec le maître carillonneur Louis DELAPIERRE ;
    - la musique de variété avec Mickey BINTHLAY (parolier) ;
    - le théâtre musical avec Jean-François MONAT (metteur en scène).

    Il devient membre de la SACD en 1976.

    En 1974, sa rencontre avec André CHEVRIER de CHOUDENS, fondateur et directeur des éditions du même nom, marque un tournant dans sa vie de compositeur. L’éditeur trouva chez Jean HODY ainsi que chez Marcel LANDOWSKI, les deux compositeurs qu’il recherchait à cette époque pour développer son catalogue d’œuvres pédagogiques.

    Sous l’impulsion des éditions CHOUDENS, il crée en 1978 l’ « Euroconcours de piano Jean HODY » qu’il implante avec Monique BRETON son épouse, dans 26 villes en France, en auditionnant chaque année plus de 1 000 candidats.

    En 2013, Joseph RATZINGER - Pape Benoit XVI - dédicace son « choral pour la paix des hommes » édité chez HODY Musique.

    Aujourd’hui, près de 900 œuvres de Jean HODY sont éditées chez DELRIEU, CHOUDENS, BILLAUDOT, LEMOINE, DELATOUR et HODY MUSIQUE. Il a poursuivi ses créations pour les jeunes artistes en puisant inlassablement son inspiration sur la Côte d’Émeraude… et l'astronomie, sa deuxième passion, jusqu'en août 2017.

    Discographie
    - Jean HODY à travers son œuvre, 1975 ;

    - Soir d’automne, 1992 ;
    - Un Piano voyage... au bord des océans, 1994 ;
    - Un Piano dans la nuit, 1996 ;
    - Le Concerto du crépuscule, 1998 ;
    - Piano en croisière, 2000 ;
    - Galaxie, 2002.

    André CHEVRIER de CHOUDENS, président des éditeurs de France, disait : « C’est très difficile d’écrire simplement, Jean HODY a ce don ! »

    | Jean HODY a permis à HODY MUSIQUE de devenir membre de la SACEM en qualité d’Éditeur adhérent grâce aux 10 pièces pour piano de la collection Océan. Le catalogue général HODY MUSIQUE lui est entièrement dédié.

  • Jean-Fabien HODY

    Jean-Fabien HODY

    | PIANISTE-PEDAGOGUE

    Né en France, le 10 février 1964 à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), Jean-Fabien Hody débute le piano avec son père à l’âge de 4 ans. Il effectue des études musicales complètes au Conservatoire de Nantes, notamment dans la classe de piano de Bruno Fabius et la classe d’écriture de Christian Villeneuve, puis se perfectionne à l’École de Normale de Musique de Paris.

    À partir de 1983, il enseigne à l’École de Musique de Cancale (35), créée par son père, puis au Conservatoire de la Baule (44). En 1996, il créé avec son frère l’École de Musique de la Côte d’Émeraude (EMCE) et coordonne le plan de développement des enseignements artistiques de la ville de Saint-Malo (35), de 2007 à 2016.

    Convaincu qu’une vie culturelle dynamique est le prolongement indispensable aux conceptions pédagogiques d’un établissement d’enseignement, Jean-Fabien Hody s’implique dans la diffusion, puis peu à peu dans la production musicale (orchestres, festivals, concerts, tournées, stages, conférences, master-classes...)

    En 2005, sa passion de longue date pour l'écriture et l’informatique musicale l'amène à travailler pour le compte des éditions Choudens, avec qui, il réalise entre autre l’édition critique d’Hervé Lacombe de L’Arlésienne, de Georges Bizet, la réédition des opéras de Charles Gounot Faust et Roméo et Juliette ou la version orchestrale de la musique du film Les Choristes de Bruno Coulais… 

    En 2016, fort de son bagage musical et de ses expériences professionnelles dans les domaines de l’édition et de la production musicale, il fonde avec son frère la société HODY Musique. 

  • Michel SUPÉRA & Éric COMÈRE

    Michel SUPÉRA & Éric COMÈRE

    | SAXOPHONISTE-ACCORDÉONISTE / COMPOSITEURS

    Michel Supéra est un saxophoniste aux multiples facettes. Issu du CNSMD de Paris où il a obtenu un 1er Prix, il a toujours communiqué avec les Musiques.

    Il se produit régulièrement en France et à l’étranger avec de prestigieux orchestres : Orchestre de la radiotélévision Belge, Orchestre National de Lille, Orchestre de chambre de Brasilia, Orchestre Colonne, Orchestre de Douai, Orchestre de la Musique Royale des Guides et de la Force aérienne de Belgique, Orchestre de la Force Aérienne du Portugal, Orchestre de la Marine Nationale de Finlande, Orchestre de la Musique des Gardiens de la Paix de Paris, Hungarian Symphony Orchestra Budapest, Orchestre à cordes de la Garde républicaine, Orchestre symphonique d’Oldenburg…

    Passionné de musique de chambre, il joue avec des artistes de renom tels que Xavier Phillips violoncelliste, Romain Leleu trompettiste, Denis Pascal pianiste, Marcel Azzola, accordéoniste

    Michel Supéra est régulièrement invité pour des master-classes en Pologne, Allemange, Angleterre, Espagne, Portugal, Finlande, Brésil et est membre de jury de concours nationaux et internationaux.

    Titulaire du certificat d’aptitude à l’enseignement du saxophone, il accompagne son parcours scénique d’une intense activité pédagogique : Institut Supérieur de Musique et Pédagogique de Namur, Cefedem de Metz, Pôle supérieur de Lille et enseigne actuellement au Conservatoire de Valenciennes et au CRR de Douai.

    Michel Supéra travaille pour le renouveau du répertoire avec des créations de Laurent Petitgirard, Camille Pépin, Olivier Calmel, Jacques Schab, Pierre Charvet, Elzbieta Sikora, Frédéric Boulard, Alain Crepin, Sylvain Kassap, Jean-Philippe Vanbeselaere, Eric Comère, Nimrod Borenstein… 

    ____________


    Éric Comère est né dans les Hauts de France. Dès 7 ans, il commence à assouvir sa passion pour l’accordéon, puis à l’âge de 13 ans entre dans la classe du grand pédagogue Joë Rossi à Paris.

    Concours nationaux et internationaux vont lui permettre par la suite de rencontrer et de se faire connaître par les plus grands maîtres de la discipline.

    Considéré comme l’un des accordéonistes les plus doués de sa génération, il se produit en soliste dans le monde entier, passant par les Antilles, la Pologne, l’Allemagne, le Japon, les États-Unis, l’Espagne…

    Passionné par la création, il étudie l’Écriture (harmonie, contrepoint et fugue), l’Analyse et l’Orchestration Symphonique. En octobre 2003, il obtient le prix de la SACEM dont il devient membre par la suite.

    Aujourd’hui, il mène une double carrière d’instrumentiste sur les scènes du monde entier et de compositeur influencé par le jazz, les musiques traditionnelles et la musique classique.

    | Michel Supéra et Éric Comère font confiance à HODY Musique depuis le 1er mai 2019.

  • Monique BRETON

    Monique BRETON

    | POÈTE-ÉCRIVAIN

    Née LOUAISIL en France, le 25 août 1937 à la Guerche de Bretagne (Ille-et-Vilaine), Monique BRETON est nommée institutrice à Visseiche en 1953, à Rennes de 1958 à 1962 puis à Saint-Coulomb de 1963 à 1984 et enfin dirige l’école Notre Dame de Dol de Bretagne jusqu’en 1991.

    En 1959, elle travaille la poésie avec Andrée BOURÇOIS-MACÉ, poète couronnée par l’académie Française. Dès 1961, elle participe à plusieurs revues poétiques dont l’ « Étrave ». C’est à cette époque qu’elle débute sa collaboration avec Vital HEURTEBIZE, président de la société des poètes Français et plusieurs fois lauréat de l’académie Française.

    « Sept rythmes » en 1963, « Evasion » en 1970 et « Parfums d’espérance » en 1998 font partie de ses principaux recueils de poésie, tous édités aux éditions « La nouvelle Pléiade » à Paris.

    En 1964, Monique BRETON est nommée Chevalier dans l’ordre international de la renaissance des arts et des lettres et devient membre de la société des poètes Français en 1971. Elle obtient un premier prix de poésie au concours de la haute académie internationale de Lutèce à Paris en 1968, le prix des poètes Bretons avec une mention d’honneur en 1974 et sa carte de presse culturelle de Poètes sans Frontières en 1980.

    Diplômée de la méthode Ward en 1957, Monique BRETON entretient un lien étroit avec la musique en comprenant très tôt l’apport de sa pratique en milieu scolaire et, grâce à Jean HODY, pianiste-compositeur qui deviendra son mari en 1962.

    À partir de 1978, elle l’accompagne comme administratrice de l’ « Euroconcours de Piano » et écrit en 2003 « la page d’Argent », 24 années de récits anecdotiques de ce concours à travers 26 villes Françaises, éditée à la Nouvelle Pléiade.

    En 2007, Monique BRETON entame l’écriture de contes pour enfants avec notamment les histoires de Papou dans la collection Oriance : « Le Père Noël part en vacances » et « Sweetness, le gentil hérisson ». Dix nouvelles histoires sous formes de contes musicaux sont attendues chez HODY musique en 2019.

    Dans la préface de son recueil de poésie « Évasion » publiée en 1970, Vital HEURTEBIZE disait : « Je tresserai volontiers une couronne à la jeune mère capable d’écrire ces vers délicieux ».

    Bibliographie
    Sept rythmes (poèmes), 1963 - Éditions La Nouvelle Pléïade, Paris ;

    Évasion (poèmes)1970 - Anthologie La nouvelle Pléïade, Paris ;
    - Poètes sans frontières, 1998 - Anthologie livret 12, Éditions La Nouvelle Pléïade - Paris ; 
    - Parfums d’espérance (poèmes), 1998 - Éditions La Nouvelle Pléïade, Paris ;
    La Page d'Argent (25 ans de l'Euroconcours J. HODY), 2003 - Éditions La Nouvelle Pléïade, Paris ;
    Le Père noël part en vacances (livre jeunesse), 2007 ;
    Sweetness le gentil hérisson (livre jeunesse), 2008.

    | HODY Musique distribue les œuvres de Monique BRETON depuis le 25 décembre 2018.