Menu
Échos d'Argentine

Disponibilité : (1999 pièces disponibles)

Artiste : Leonardo SÁNCHEZ

Mot du compositeur
« L’Echo… Mot aux sens multiples qui peut se décliner de diverses manières, littérales, sensorielles voire affectives. Fascination acoustique de l’enfance ; grotte ou simple paroi qui nous renvoie notre propre voix créant un phénomène sonore hypnotique saisissant et inoubliable. Résonnance des musiques et des voyages qui habitent encore nos esprits et nos cœurs […].

Le 1er mouvement débute par un fugato sur la base du thème principal qui épousera ensuite le rythme de huayno, style ancien d’origine indienne ; rythme binaire qui utilise surtout le mode pentatonique agrémenté parfois de modes anciens.
L’interlude se veut un passage du monde binaire au ternaire par l’alternance de mesures en 2 et 3 temps, surplombée par un solo libre. Se produit alors un mirage sonore inspiré de celui qui surgit dans les multiples salines présentes dans ces contrées.
Le 2e mouvement met en lumière la polyrythmie typique de cette région plus méridionale, héritage du folklore espagnol du temps de la Conquête. Le rythme de base utilisé est celui de chacarera ; très syncopé, il offre entre autres la particularité de pouvoir être pensé et joué simultanément en deux métriques différentes (6/8 pour la mélodie ; 3/4 pour la basse).

Dans toute l’œuvre, l’écho se cristallise par des réponses sonores utilisant plusieurs paramètres : mélodiques, harmoniques, rythmiques, de texture ou d’ambitus. Chaque partie individuelle est protagoniste sans quoi l’écho ne pourrait simplement pas avoir lieu ».
                                                               Leonardo Sánchez
Infos générales

- Titre : Échos d’Argentine
- S/Titre(s) / Traduction : 1er mvt - Interlude - 2ème mvt
- Écriture : 2003, Paris (France)

Artiste
- Compositeur : Leonardo Sánchez

- Les œuvres en catalogue de Leonardo Sánchez

Édition
- Copyright : © 2022 HODY Musique – Tous droits réservés

- Cotage : HM 000459
- Label éditorial : HODY Éditions
- Genre : instrumental
- Style : classique
- Version : partition
- Catégories dans le site : guitares / cordes / ensemble / genre / style
- Date de publication : 27-juin-22

Description
- Instrumentation : quatuor ou ensemble de guitares et contrebasse(s)

- Support(s) : conducteur(s) et partie(s) séparée(s)
- Nbe de mesures : 215
- Pulsation : = 82
- Durée : 12 mn 31 s

- Niveau de difficulté : 3/5 (moyen / cycle 2) - plus d'infos
- Pré-écoute (extrait) : oui (F)

Format(s)
- Pdf en télécharg. : 69 pages (couv 1, cdr 28, ps 38, autres 2)
- Taille du fichier numérique : 1,36 Mo

- Imprimé-relié : 40 feuilles (couv 2 + int 16 + couv 2 + ps 20)
- Poids du produit « matériel » : 0,386 kg
- Audio : non 

Commande
- Type(s) : conducteur + partie(s) séparée(s) et mp3 des œuvres

- Mode de livraison : téléchargement et courrier

Médias
- Enregistrement sur CD : non

- Vidéo(s) : non

Leonardo SÁNCHEZ

Leonardo SÁNCHEZ

| GUITARISTE-COMPOSITEUR-ARRANGEUR

Guitariste, compositeur et arrangeur né à Córdoba (Argentine), Leonardo Sánchez y débute sa formation musicale jusqu’à l’obtention du Diplôme de professeur de guitare.

Arrivé en France en 1984, il poursuit ses études à Paris (Prix d’Excellence et Licence de musicologie) et étudie le jazz avec Ivan Jullien (arrangement et orchestration) et Pierre Cullaz (guitare et improvisation).

Très tôt, il a arrangé et composé pour divers ensembles, voyageant entre musique classique et populaire. Il a collaboré et enregistré avec de nombreux musiciens, tels que Juan José Mosalini, Michel Portal, Laurent Korcia, Jaïro, Thierry Caens, Patrice Caratini, Marcel Azzolla, Michel Piquemal, Antonio et Pablo Agri, Gianmaria Testa, Alberto Cortéz... se produisant dans de prestigieuses salles : l’Olympia, la Cité de la Musique à Paris, la Philharmonie de Berlin, Konzertgebow d’Amsterdam, Triphony Hall de Tokyo, le Palau de Barcelone, Teatro Colón et San Martín de Buenos Aires, etc.

Leonardo Sánchez a effectué pendant plusieurs années un travail approfondi sur le Tango Argentin traditionnel et contemporain pour différentes formations. Il fut le cofondateur et directeur musical du groupe GOMINA ; directeur et interprète du spectacle « Revolver : el Fantasma del Río de la Plata » avec Jaïro ; également directeur, arrangeur et interprète de « Crime Passionnel » d’Astor Piazzolla et Pierre Philippe avec Jean Guidoni, ou encore arrangeur et interprète de « Paris Tango » de J.J. Mosalini et Horacio Ferrer.

Comme interprète, il se produit régulièrement en duo avec le pianiste Cristian Zárate, en trio avec Esquina de César Stroscio et avec Voyages de Patrice Caratini ou encore Alma Cuarteto, étant aussi invité comme soliste par les orchestres de Normandie, Lille, Picardie, Flandres « I Fiamminghi », Nîmes.

Bercé depuis son enfance par les musiques populaires Latino-Américaines, il a collaboré ou composé pour d’autres artistes tels Mercedes Sosa, Ricardo Miralles ainsi que le légendaire groupe Los Andariegos ou encore Alma Cuarteto.

Depuis 2014, Il est professeur de guitare titulaire dans les conservatoires municipaux du XIIe et XXe arrondissements parisiens.

| Leonardo Sánchez fait confiance à HODY Musique depuis le 5 février 2020.

Donner votre avis

Échos d'Argentine

Échos d'Argentine

« L’Echo… Mot aux sens multiples qui peut se décliner de diverses manières, littérales, sensorielles voire affectives. Fascination acoustique de l’enfance ; grotte ou simple paroi qui nous renvoie notre propre voix créant un phénomène sonore hypnotique saisissant et inoubliable. Résonnance des musiques et des voyages qui habitent encore nos esprits et nos cœurs […] ». Leonardo Sánchez

Donner votre avis

Téléchargement
Imprimé-relié

25,59 €


Paiements sécurisés

Envoyer à un ami

Échos d'Argentine

Échos d'Argentine

« L’Echo… Mot aux sens multiples qui peut se décliner de diverses manières, littérales, sensorielles voire affectives. Fascination acoustique de l’enfance ; grotte ou simple paroi qui nous renvoie notre propre voix créant un phénomène sonore hypnotique saisissant et inoubliable. Résonnance des musiques et des voyages qui habitent encore nos esprits et nos cœurs […] ». Leonardo Sánchez

Destinataire :

* Champs requis

Annuler ou