Impro-Vision n°1

Disponibilité : (2000 pièces disponibles)

Artiste : Philippe FESTOU

Mot du compositeur
« Cette pièce créée en 2007 par Joël Versavaud, professeur au Conservatoire de Marseille, est inspirée de façon très libre d'éléments d'improvisation de John Coltrane dans sa période très expérimentale. Elle laisse des libertés temporelles à l'interprète et déploie une idée d'improvisation dans un espace sonore utilisant la quasi-totalité du registre du saxophone ténor ; élans, alternance de temps pulsés et de temps lisses, son côté parfois rugueux usant de flatterzunge ou growl, se termine finalement dans un battement d'ailes évoqué par le jeu des clefs du saxophone ».
                                                                   Philippe Festou
Infos générales

- Titre : Impro-Vision n°1
- Dédicace : Joël Versavaud
- Écriture : 22 janvier 2007, Marseille (France)

Artiste
- Compositeur : Philippe Festou
- Les œuvres en catalogue de Philippe Festou

Édition
- Copyright : © 2020 HODY Musique – Tous droits réservés

- Cotage : HM 000366
- Label éditorial : HODY Éditions
- Genre : instrumental
- Style : contemporain
- Version : partition
- Catégories dans le site : bois / genre / style
- Date de publication : 31-déc-20

Description
- Instrumentation : saxophone ténor
- Support(s) : partition unique

- Nbe de mesures : 54 vt
- Durée : 4 mn 40 s
- Niveau de difficulté : 4/5 (difficile / cycle 3) - plus d'infos

- Pré-écoute (extrait) : oui (YT)

Format(s)
- Pdf en télécharg. : 7 pages (couv 1, pu 4, autres 2)

- Taille du fichier numérique : 204 Ko
- Imprimé-relié : 6 feuilles (couv 2 + int 4)
- Poids du produit « matériel » : 0,088 kg
- Audio : non

Commande
- Type(s) : partition unique

- Mode de livraison : téléchargement et courrier

Médias
- Enregistrement sur CD : Musique primale – Ensemble Yin

- Enregistrement : Impro-Vision n°1 - mp3
- Vidéo 1 : Impro-Vision n°1 - mp4 youtube
- Vidéo 2 : HM publication - mp4 youtube

Philippe FESTOU

Philippe FESTOU

| COMPOSITEUR-IMPROVISATEUR

Né en 1970, Philippe Festou étudie la composition instrumentale avec Régis Campos au Conservatoire de Marseille et la musique concrète avec le compositeur Michel Chion et la soprano Danièle Ors Hagen. Il est diplômé du centre international de Musicothérapie à Aix-en-Provence.

En 2016, à Lucca en Italie, le jury du Prix International pour l’écriture musicale non-conventionnelle, lui décerne une mention spéciale pour son second quatuor à cordes « Intervalle » qui sera ensuite créé à Séoul par l’ensemble TIMF.

Multi-instrumentiste et improvisateur, Philippe Festou a élaboré le concept du « jeu sunétique » ou « conscience du sonore » qui permet à tout un chacun de ressentir une émancipation du temps musical, combinant les divers univers du son (instrumentaux, électroacoustiques et ambiants).

À ce jour, il a inscrit une centaine d‘œuvres (orchestrales, de musique de chambre, opéras, électroacoustiques…) à son catalogue et a collaboré avec des ensembles et des artistes renommés tels que Florentino Calvo (ensemble MG21-France), Tim Brady (ensemble Bradyworks-Montréal), Etienne Rolin (La Nouvelle Assemblée Sonore d’Aquitaine-France), Uzong Choe (Ensemble Timf-Séoul), Lelio Giannetto (Ensemble Sio-Palerme), Girolamo Deraco (Ensemble Etymos-Lucca), Léa Canu-Ginoux et Giovanna Velardi (Compagnies MEAARI-Marseille et Sicile), Barre Phillips, François Rossé, Vincent Beer-Demander, Joël Versavaud, Chikako Hosoda, François Veilhan, Claire Merlet, Christian Sébille…

Depuis 2014, il est directeur artistique de l’ensemble contemporain Yin et a créé en 2020, le premier festival international des musiques de création « Vagues sonores ».

| Philippe Festou fait confiance à HODY Musique depuis le 15 avril 2020.

Discographie

Enregistrements monographiques
- Places : ensemble Yin - label φ, distribution Believe digita (septembre 2019)
- From air to ears : Philippe Festou - label Sornettes, distribution Believe digital, (mars 2016)
- Ti Quan : compagnie 1.618 – Label Parnassié éditions (mai 2015)
- Correspondances : ensemble contemporain Yin – Label Durance, Sornettes (2012)
- Musique Primale : ensemble contemporain Yin avec Barre Phillips et Joël Versavaud – Label Sornettes (2009)
- Construction / Déconstruction : ensemble contemporain Yin – Label Sornettes (2006)
- Des sons et des songes : Philippe Festou, Grand 8 – Label Celp (2005)
- Black suite : Philippe Festou, Grand 8 - Label Night and Day (2001)
- Do it avec André Jaume – Label Night and Day (1998)

En collaboration
- Panorama de la musique Française pour orchestre à plectres : ensemble MG21, direction artistique et direction musicale Florentino Calvo (2011)
- Our time has com : David Carion - nouvelle assemblée sonore d’Aquitaine (2009)
- Remember Petrucciani : Philippe Petrucciani, Nathalie Blanc, Dominique Di Piazza, Francesco Castellani… (février 2016)
- Azoth : direction artistique Hélène Pereira (piano) – Label Col Legno (juin 2019).

Donner votre avis

Impro-Vision n°1

Impro-Vision n°1

« Cette pièce créée en 2007 par Joël Versavaud, professeur au Conservatoire de Marseille est inspirée de façon très libre d'éléments d'improvisation de John Coltrane dans sa période très expérimentale. Elle laisse des libertés temporelles à l'interprète et déploie une idée d'improvisation dans un espace sonore utilisant la quasi-totalité du registre du saxophone ténor ; élans, alternance de temps pulsés et de temps lisses, son côté parfois rugueux usant de flatterzunge ou growl, se termine finalement dans un battement d'ailes évoqué par le jeu des clefs du saxophone ». Philippe Festou

Donner votre avis

Téléchargement
Imprimé-relié

4,27 €


Paiements sécurisés

Envoyer à un ami

Impro-Vision n°1

Impro-Vision n°1

« Cette pièce créée en 2007 par Joël Versavaud, professeur au Conservatoire de Marseille est inspirée de façon très libre d'éléments d'improvisation de John Coltrane dans sa période très expérimentale. Elle laisse des libertés temporelles à l'interprète et déploie une idée d'improvisation dans un espace sonore utilisant la quasi-totalité du registre du saxophone ténor ; élans, alternance de temps pulsés et de temps lisses, son côté parfois rugueux usant de flatterzunge ou growl, se termine finalement dans un battement d'ailes évoqué par le jeu des clefs du saxophone ». Philippe Festou

Destinataire :

* Champs requis

Annuler ou